Aujourd’hui, je vais vous parler du beurre, car, vous le savez, je dois faire attention, très attention…

cuisine hilda

Le beurre a mauvaise réputation : trop gras, il favorise le cholestérol. Certes, il est gras mais consommé avec modération, il reste un aliment tout à fait respectable (60 Millions de Consommateurs).

Le beurre fournit la Vitamine A qui participe à la croissance des os et des dents et à la protection contre les infections. De plus, elle joue un rôle antioxydant et contribue à une bonne vision.

Il fournit également la vitamine D qui  favorise l’assimilation et la fixation du calcium sur les os.

Que du bonheur !!!!!!!!

Cependant ces vitamines sont dégradées lors de la cuisson. L’idéal est donc de le consommer cru, fondu sur les aliments ou dans des préparations.

 

beurre 1

 

La plupart du temps, je me sers de « faux beurre » aux oméga 3, mais dans certaines préparations et surtout lorsque je fais des gâteaux pour mes petits enfants, je mets du beurre.

Mais en recherchant sur le net, j’ai lu que suivant le type de préparation, on peut remplacer le beurre :

- pour 50g de beurre dans une recette, mettre 1 petit suisse 0% de 60g.

- pour 100g de beurre dans une recette, mettre 1 petit suisse 0% de 60g + 3 cuillères à soupe de crème fraîche semi-épaisse à 5%.
- pour 150g de beurre dans une recette, mettre 2 petits suisses 0% de 120g + 2 cuillères à soupe de crème fraîche semi-épaisse à 5%.
- pour 180g de beure dans une recette, mettre 2 petits suisses de 120g + 4 cuillers à soupe de crème fraîche semi- épaisse à 5%.

cupcakes à moi

(Je dois vous avouer que je n’ai pas souvent de petits suisses à la maison…)
On peut aussi remplacer le beurre, pour alléger la recette (quelle soit sucrée ou salée) par son poids de fromage blanc.
Chose plus surprenante : on peut remplacer le beurre par de la banane bien mûre écrasée.

Mais dans tous les cas, si vous cuisinez le beurre, le conseil d’un grand chef : il faut bien préchauffer sa poêle, avant de mettre le beurre qui doit grésiller directement à son contact et ne jamais cuisiner le beurre à haute température.

Le conseil de Ph. Emanuelli : « Les champignons doivent être cuits à feu très vif, saisis, ce qui finit toujours par brûler le beurre. Je démarre alors mes cuissons à l’huile ou à la graisse d’oie, et je rajoute une noisette de beurre à la fin, car cela donne un goût unique dont il serait dommage de se passer ». Cela marche pour toutes les préparations sautées : essayez vous verrez, le résultat est parfait !

http://www.marabout-cote-cuisine.com/2011/10/19/lhistoire-du-sommelier-qui-devenait-secheur-de-champignons/2457

 

Mon truc « beurré »

Pour présenter joliment du beurre prendre une assiette à escargot, et déposer dans chaque alvéole, une boule de beurre très froid que vous aurez réalisée avec une cuillère parisienne

 

Maintenant, je me mets en pause jusqu’à fin juillet, pour profiter de mes « hollandais » que je ne vois pas souvent… et c’est pour cela que j’ai programmé cet article. Mais je viendrai de temps en temps vous faire un petit coucou.

 

Bonnes vacances à vous toutes et ne laissez pas le beurre au soleil hahaha !           

                                                                                                                   rire